Hourtin - N°120 - Octobre/Novembre 2013

Déconfiture de mûres

Dans la réserve des Dunes et Marais d’Hourtin, mieux vaut ne pas s’écarter du chemin. Un habitant de la commune vient d’en faire l’expérience.

Au sein de la CdC des Lacs médocains déjà bien pourvue en sites remarquables protégés (lire en page 7), Hourtin se distingue en abritant la plus grande réserve naturelle nationale protégée de la région Aquitaine. Il s’agit de la réserve dite des Dunes et Marais d’Hourtin d’une superficie de 2 150 hectares. Elle a été créée en décembre 2009 (JdP n° 101), bénéficiant ainsi du «statut de protection renforcée» des réserves naturelles nationales afin de préserver la biodiversité dans cette vaste section de «corridor écologique dunaire». Il y est «interdit de troubler ou de déranger les animaux d’espèces non domestiques» que sont les loutres, visons d’Europe et autres espèces d’oiseaux nicheurs qui y ont été recensés.

Quant à la cueillette des champignons et des baies sauvages «à des fins de consommation familiale», elle est limitée à certaines parcelles. Ailleurs, circulez y’a rien à voir ! Pour mieux se faire comprendre sur le terrain, des panneaux indiquent «Accès interdit» dans les zones de protection intégrale.

Le règlement, c’est le règlement, un habitant d’Hourtin en a fait récemment l’expérience. Comme bon nombre de retraités, Jean-Pierre Boué a des petits enfants qui aiment bien la confiture. Et l’un des grands plaisirs de cet ancien de la DST est d’aller cueillir de «bien jolies» mûres. Alors qu’il était en plein ramassage sur un roncier situé en zone protégée mais en bordure d’un pare-feu, voici que déboule, à bord d’un 4 x 4, «un surveillant [qui] m’a dit de cesser immédiatement de ramasser les mûres et de partir» non sans avoir rappelé que la pénétration dans la zone était interdite. La discussion est un peu «musclée au départ» mais correcte de l’aveu du gardien des ronces qui n’est autre que le conservateur de la réserve en personne. «Je lui ai dit qu’on pouvait agir avec un peu plus de feeling, poursuit Jean-Pierre Boué, un rien vexé, je suis reparti avec le vélo et le panier de mûres, il n’a pas été jusqu’à me les faire jeter. […] Je sais ce que c’est de faire appliquer les lois et les règlements, mais il aurait pu me laisser remplir mon seau...»

Pour l’été prochain, l’infortuné cueilleur de mûres devra donc trouver un roncier en «zone libre» pour régaler ses petits enfants. Pas question d’accorder des passe- droits à l’un ou l’autre, qu’il soit habitant d’Hourtin ou photographe, rappelle, au nom de «l’égalité des citoyens vis-à-vis de la loi», le conservateur François Bottin. «Ce monsieur ne faisait rien de mal individuellement, ça peut même faire rigoler. Mais si l’on fait la somme de ces comportements, si tout le monde garde ses habitudes, notre mission devient impossible.»

Et la chasse dans tout ça ? Comment se fait-il que «le gestionnaire [Ndlr : l’ONF] commercialise des chasses à la journée avec concentration de véhicules tout terrain ou de chevaux pour les chasses à courre», s’interroge Philippe Bernard, président des Amis d’Hourtin-plage. «C’est un mal nécessaire, répond François Bottin, nous avons une surpopulation de cervidés à gérer et si nous ne facilitons pas la régulation, nous n’arriverons jamais à réguler.» Et le responsable ONF de se défendre de mettre le territoire «sous cloche» au vu des nombreux aménagements existants (sentiers GR, chemins de Compostelle, pistes cyclables) qui répondent à la «pression des usagers». Ceux qui s’aventurent en dehors des chemins sont passibles d’une amende de 135 €.

 

Commentaires des internautes
Francis LEAO - le 25/08/2019 à 19:58
Ou peut on trouver le plan des diverses zones.
Quels sont les différents panneaux que l'on peut trouver.
Merci pour votre réponse.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
5 € N°144
Juin/Juillet/Août 2018

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous