Sommaire du journal N°22 - Juin/Juillet 1997

Chers lecteurs,
Le thème de la sécurité est à l'origine de graves malentendus. On veut opposer, en effet, le sécuritaire, partisan d'une répression à tous crins et qui ne supporterait aucun manquement aux règles, au libertaire qui ferait preuve d'un laxisme total, prêt à tout tolérer, voire à transgresser les lois. Or, ni l'un ni l'autre de ces archétypes n'existent. Ou alors de façon extrêmement minoritaire. La réalité n'est pas aussi manichéenne. Qui ne souhaite, en effet, que, la nuit notamment, des voitures de police fassent des rondes dans les villes et dans les campagnes pour prévenir les vols et les agressions? Mais ce n'est pas aux citoyens de faire leur propre police, ni à des milices, municipales ou privées. Ce rôle doit être dévolu à la Gendarmerie et à la Police nationales, garantes des libertés de chaque citoyen. C'est pourquoi il ne faut pas exiger des communes d'assurer la sécurité, alors que c'est à l'Etat de le faire.
Bonnes vacances à tous.

Médoc

Lacanau

Hourtin

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous