Sommaire du journal N°134 - Février/Mars 2016

Chers lecteurs,

On comprend la colère de Jacques Bidalun, le maire du Verdon. Il attendait depuis des mois, voire des années, le nouvel outillage du terminal du Verdon. Les neuf cavaliers (portiques de manutention roulants et automobiles) sont arrivés de Hambourg fin octobre et les deux portiques sont arrivés quelques jours plus tard de Livourne en Italie.

Acquis par la Société de manutention portuaire d’Aquitaine (SMPA), ils ont nécessité un investissement de 10 millions d’euros. On pourrait, selon le Grand port maritime de Bordeaux, gérer ainsi dès cette année 70 000 conteneurs. La zone portuaire du Verdon fonctionnera de pair avec la zone de fret de Bruges via une navette ferroviaire qui effectuera trois rotations par jour du lundi au vendredi et transportera ainsi la quasi-totalité des conteneurs. «Le fonctionnement multimodal du Terminal conteneurs du Sud-Ouest (TCSO) sera ainsi comparable à ceux développés en Europe du Nord et précisément dans les ports d’Anvers et de Rotterdam, une première pour un terminal portuaire en France», nous apprend un communiqué triomphal du port de Bordeaux.
Le problème – et c’est ce qui met en pétard Jacques Bidalun – est que le syndicat CGT des dockers freine le départ de l’exploitation, prétextant qu’il leur faut du temps pour se former aux nouveaux matériels.

Et il faudra encore attendre de longues semaines et le bon vouloir de la CGT avant qu’elle démarre...

Pascal Saison, le président  d’Europorte, qui gère le transport des conteneurs prévoit de créer une vingtaine de postes et la mobilisation de 50 emplois supplémentaires aussi bien sur le port que pour l’activité ferroviaire créée.

Un atout pour Le Verdon, très inquiet à la suite de la mise en redressemet judiciaire de la société allemande PMV Energies d’assemblage d’éoliennes et de la menace du départ de la brigade des Douanes. Une menace incompréhensible alors que l’activité des Douanes va augmenter avec l’arrivée des milliers de conteneurs sur le port et alors que le président de la République avait, à la suite des évènements tragiques parisiens, annoncé la création de 1 000 postes supplémentaires dans les Douanes. Comprenne qui pourra...

Claude Fouchier

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°133
Décembre/Janvier 2016

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous