CdC des Lacs Médocains - N°108 - Octobre/Novembre 2011

Un effet grain de sable ?

 

13 000 internautes ont adopté un grain de sable de Médoc Océan. L’objectif de l’Office de tourisme est de créer une véritable communauté autour de cette idée «décalée».

Pour vendre un territoire, une destination touristique, il faut aujourd’hui faire preuve d’imagination avec une communication «différente et décalée» et utiliser toutes les ressources de l’internet, en particulier les réseaux sociaux tels que Facebook, You tube, Twitter… afin d’«instaurer une relation avec le voyageur dès les prémices du voyage». Telle est la stratégie de Médoc Océan, l’office de tourisme communautaire, qui propose d’adopter des grains de sable de ses quelques 50 km de plages, une opération originale qui ne se limite pas à un coup marketing sans lendemain.

L’idée est sympathique et la «procédure» d’adoption se déroule en ligne (JdP n° 106). Elle permet, rappelons-le, de choisir l’emplacement, la couleur, le calibre du grain de sable et de lui donner un prénom. La démarche a atteint son but, créer comme on dit le «buzz», puisque début octobre 13 000 grains de sable ont été adoptés. Le coût de cette communication est raisonnable, moins d’un euro par contact, le budget de création du site internet dédié et de l’animation des pages Facebook et autres s’élevant à 12 000 €.

Pour inciter les candidats à l’adoption, des tirages au sort ont permis de gagner des séjours à Lacanau notamment à l’occasion des 5 000e et 10 000e grains de sable adoptés. L’office de tourisme réfléchit par ailleurs à un évènement qui pourrait conforter la communauté déjà existante et surtout inciter ses membres à venir sur le territoire en leur proposant des tarifs promotionnels, des formules week-end… Il est envisagé la création d’une communauté des adoptants via la mise en place d’un espace sur le site www.jadopteungraindesable.com (forum, album photo, «bons plans»…) ainsi qu’un «rassemblement des adoptants de grains de sable» sous la forme d’un week-end de rencontre. «Ce week-end sera le moyen de passer du virtuel au réel autour d’activités diverses sur les 3 lieux possibles d’adoptions : lac, forêt et océan», précise-t-on à l’office de tourisme.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous