Médoc - N°107 - Août/Septembre 2011

Sorties d'été

 

L’été, la culture se met en bras de chemise, sur la scène, comme dans les salles ou sur les places publiques. Elle se fait aussi plus généreuse avec bon nombre de spectacles proposés gratuitement dans le cadre des Scènes d’été en Gironde. Le Journal des propriétaires du Médoc en a retenu quelques-uns parmi sa sélection estivale.

 

Nuits reggae

Exodus. Après quelques inquiétudes sur la question cruciale de la commune d’accueil, le Reggae Sun Ska se tiendra finalement à Pauillac, sur le site de Trompeloup. Pendant trois jours, l’endroit va se transformer en village avec une cinquantaine d’exposants, trois scènes et un camping. Les organisateurs poursuivent par ailleurs leur démarche visant à faire du Sun Ska un festival éco-responsable en privilégiant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, la mise en place de gobelets réutilisables consignés et de toilettes sèches, le tri des déchets, etc. Côté musique, les amateurs seront servis. Entre le off et le festival officiel, pas moins de 45 groupes ou vedettes de la musique jamaïcaine sont attendus à Pauillac, parmi lesquels, excusez du peu, Linton Kwesi Johnson (photo), Heptones, Toots and the Maytals, Big Youth, Joseph Cotton…

Du 5 au 7 août à Pauillac

Tél. 0 892 683 622 (0,34 € TTC/min)

 

Pur sucre

Sans Additif porte bien son nom. Ce n’est pas le genre de groupe à trimballer trois semi-remorques d’instruments et de matériel de sonorisation. Une simple camionnette suffit pour embarquer ce duo acoustique bordelais, guitare et accordéon, et son stock de chansons françaises. Le grand truc de Sans additif, ce sont les reprises puisées au meilleur du patrimoine  (Piaf, Brassens, Brel…) sans pour autant tomber dans un style compassé et la nostalgie larmoyante. Nico et Laurent, les deux compères sont plutôt du genre festif, d’une joie de vivre communicative et agrémentent leur spectacle, intitulé «Comme ça nous chante», de compositions de leur cru.

29 juillet à 21h à Soulac (gratuit)

8 août à 21h, place Marcel-Prévost à Carcans (gratuit)

 

Hip Hip Hop !

Premier animateur noir à la télévision française dans les années 80, Sidney peut se vanter d’avoir introduit la culture Hip Hop en France et d’avoir influencé bon nombre de musiciens et chorégraphes. Norton Antivilo, directeur artistique de la compagnie Acta Est Fabula est de ceux-là. Pour lui, «la danse hip hop doit s’affirmer en tant que danse à part entière, elle est la forme d’expression artistique la plus riche de par sa recherche perpétuelle du mouvement, d’énergie de fluidité, de virtuosité mais aussi d’esthétique». Preuves à l’appui avec le tryptique «Pesadilla», «1, 2, 3 soleil» et «Budokaï» où musique sud-américaine, humour et prouesses techniques sont la toile de fond de ce véritable manifeste hip hop.

4 août à 21h30, pôle de Maubuisson à Carcans (gratuit)

20 août à 21h30, place du 8 mai à Vendays-Montalivet (gratuit)

 

Voûtes et voix

Au beau milieu du Haut-Médoc, le village de Vertheuil se distingue par un patrimoine architectural remarquable, en particulier une abbatiale romane. Après avoir abrité les pèlerins de Compostelle, ce site accueille chaque été depuis huit ans le festival «Voûtes et voix» qui entend mêler musiques profane et sacrée, musique savante et musiques du monde.

Chaque vendredi, sous les voûtes de l’abbaye, se déroulent des concerts qui se prolongent par une rencontre avec les artistes dans la salle capitulaire autour d’un verre de vin offert par les châteaux viticoles alentour. Le programme est on ne peut plus éclectique avec un large assortiment vocal : des voix haut perchées de l’Ukraine accompagnées à la bandoura (instrument à 65 cordes !) aux voix terriennes du Pays basque en passant par celles plus ductiles et dramatiques de l’opéra.

5 août à 21h, abbatiale Saint-Pierre (Voix et cordes magiques d’Ukraine)

12 août à 21h, abbatiale Saint-Pierre (Opéra Bastide)

19 août à 21h, abbatiale Saint-Pierre (Oldarra, chœurs d’hommes du Pays basque)

Tél. 06 42 51 13 40

 

Heure espagnole

Le Médoc se met à l’heure espagnole ou plutôt andalouse pour l’un des rares spectacles de la saison dédiés au flamenco. Il est proposé par Pascual Gallo y La Luna, un groupe qui comme de nombreuses formations originaires d’Andalousie fait du «nuevo flamenco» son cheval de bataille. Avec toutefois une indéniable touche arabo-andalouse puisque, outre la guitare et les percussions, un luth arabe accompagne le chant et la danse.

7 août à 21h30, place Jean-François Pintat à Soulac (gratuit)

10 août à 21h30, salle l’Escoure à Lacanau-océan (gratuit)

 

Guitare voyageuse

Avec Philippe Bayle, ci-devant guitariste de jazz, le dépaysement sonore est garanti. C’est un véritable atlas sonore qui pratique le choro, le forro, le samba du Brésil, le sega et le maloya de la Réunion, la biguine des Antilles, la valse manouche sans oublier le be-bop. Et tout ça, le temps d’un concert avec une section rythmique composée de Iazid Ketfi (contrebasse, basse) et de Didier Ottaviani (batterie). Par chance, ce périple musical du Philippe Bayle Trio sort en CD à l’occasion de cette série de concerts dans le cadre des Scènes d’été 2011 en Gironde.

23 août à 21h30, parc de la Maison des associations à Grayan-et-l’Hôpital (gratuit)

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous