Lacanau - N°138 - Décembre/Janvier/Février 2016

Epilogue de l’affaire Decons le 9 janvier ?

De renvoi en renvoi, les avocats de la société AB Negoce avaient réussi à faire retarder la décision des juges de Bordeaux saisis du dossier de la construction illégale de 400 m2 que le ferrailleur Bernard Decons, son PDG, avait réussi à faire ériger en plein secteur protégé de la forêt de Lacanau. Un petit palais luxueux dont on peut s’étonner que personne ne se soit rendu compte – avec le ballet des camions, des tractopelles, des allées et venues des artisans, etc. – qu’on construisait ici une (grande) maison !

Le scandale a explosé quand tout était fini. La mairie de Lacanau a porté plainte. L’Etat s’est porté partie civile. Tout le monde aujourd’hui réclame la démolition. Mais la veuve de Bernard Descons, décédé fin 2015, a fait appel aux ténors du barreau bordelais qui n’hésitent pas, pour défendre le dossier, à faire passer le défunt pour un analphabète qui «savait à peine lire»...

Pas sûr qu’ils arrivent à convaincre le tribunal.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous