Sommaire du journal N°78 - Octobre/Novembre 2006

Chers lecteurs,

La saison touristique dans le Médoc a été correcte – «sans plus» commentent les professionnels –, avec un afflux d'étrangers qui sont de plus en plus nombreux.
Les hauts lieux du naturisme que sont le CHM de Montalivet et Euronat continuent d'être le moteur du littoral du nord Médoc. C'est pourtant avec réticence que les Médocains avaient accueilli les naturistes – on disait alors les «nudistes» – il y a plus d'un demi-siècle !

Le contournement de Bordeaux continue de faire des vagues au point que la «concertation» va être prolongée. Quand on envisage des travaux aussi gigantesques il y a obligatoirement des dégâts. Et tout cela parce que la circulation des poids lourds, faute d'avoir su prévoir des solutions alternatives telles que le ferroutage ou le cabotage, va, selon les estimations, doubler dans les vingt ans à venir !

Au moment où l'on implante des éoliennes un peu partout dans le monde, la France, après avoir traîné, doit rattraper son retard d'ici 2010 pour satisfaire à ses engagements européens. Mais à Soulac on n'en veut pas alors qu'au Verdon on les souhaite... Le problème sera peut-être résolu si un port méthanier, comme il en est question, s'implante au Verdon : la pollution visuelle et sonore des éoliennes apparaîtra alors dérisoire au regard des installations portuaires. Ce qui ne fait pas l'affaire de Port Médoc qui appréhende avec inquiétude l'installation d'une industrie à deux pas du port de plaisance.
A Lacanau, les luttes fratricides au sein de la municipalité vont peut-être trouver leur épilogue avec les élections complémentaires. Pour l'instant, le climat est chaud !

Claude Fouchier

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Naujac-sur-Mer

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
5 € N°144
Juin/Juillet/Août 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous