Sommaire du journal N°74 - Février/Mars 2006

Chers lecteurs,

La vie politique en France – et dans de nombreux pays démocratiques – est rythmée par les échéances électorales. La première d'entre elles, l'élection présidentielle, donne lieu, plus d'un an avant le vote, à des empoignades sans merci entre les candidats, à gauche comme à droite. On pourrait penser qu'au niveau communal – où tout le monde se connaît dans les petites communes –, les luttes pour le pouvoir municipal sont plus feutrées. Il n'en est rien. A Hourtin, le conseil municipal se déchire à propos du dossier du CFM et l'opposition en appelle à la préfecture. A Lacanau, l'ancien maire fait sa réapparition au moment de l'examen du budget qui n'est adopté que de justesse, après un vote à bulletins secrets. Au Verdon, on en vient même aux mains...
On dira qu'il s'agit là du libre exercice de la démocratie et qu'un débat public, même s'il est musclé, est préférable au pouvoir opaque et sans partage que peuvent exercer certains élus.
Les parcs aquatiques coûtent cher en investissement et en fonctionnement et leur rentabilité est aléatoire, mais ils sont à la mode. Le maire de Vendays entend surfer sur cette tendance et a convaincu la CdC de la Pointe du Médoc d'en réaliser un sur le site de l'ancienne colo de Joinville-le-Pont. Mais ce n'est pas pour demain. En attendant, le golf de Grayan est toujours en souffrance. Quant à Port Médoc, son taux de remplissage ne dépasse pas les 40% alors qu'il manque des anneaux sur tout le littoral atlantique. Nul doute que, lorsque le parc immobilier jouxtant le port sera construit, la vente décollera.

Claude Fouchier

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Naujac-sur-Mer

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous