Sommaire du journal N°65 - Août/Septembre 2004

Chers lecteurs,

Il y a les années "sans" et les années fastes. Pour les années sans, on a eu son lot dans le Médoc avec la tempête de décembre 1999 dont les stigmates sont encore visibles et les conséquences financières lourdes pour les communes forestières. L'an dernier, la marée noire du Prestige a de nouveau pénalisé les communes du littoral.
Et puis il y a les années où le sourire revient. Au Verdon, on inaugure Port Médoc, le plus grand port de plaisance entre La Rochelle et la frontière espagnole.
A Hourtin, on arrive dans la dernière ligne droite pour la reprise de l'ancien Centre de formation de la Marine : trois candidats sérieux ont été sélectionnés. Ils promettent de gros investissements et la création de 150 à 200 emplois. Le choix final du repreneur est prévu pour la mi-octobre. A Soulac, le feuilleton Pierre et Vacances touche à sa fin. Le promoteur a finalement tenu compte des contraintes environnementales exigées par les riverains et l'association Vive la forêt.
Notons que celle-ci est omniprésente. A Carcans, elle a fait revoir le projet de lotissement des Bois de l'Océan. A Lacanau, elle suit avec attention la reconversion du CMS. A Montalivet, elle a fait annuler le permis de construire du bâtiment industriel du CHM. A ce propos, celui-ci est donc construit en toute illégalité mais le même tribunal administratif qui a annulé le permis se déclare incompétent pour le faire démolir...
Toujours est-il que Vive la forêt, en gagnant presque tous ses recours devant le tribunal administratif, a obtenu une légitimité telle que les maires du littoral ont tout intérêt à lui soumettre, avant toute réalisation, leurs projets de développement immobilier.

Claude Fouchier

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Naujac-sur-Mer

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous