Sommaire du journal N°61 - Décembre/Janvier 2003

Chers lecteurs,

On lira dans ce numéro un point complet sur les conséquences catastrophiques du naufrage du Prestige. Les communes du Médoc s'organisent pour demander des comptes au Fipol et à l'Etat espagnol. La bataille juridique, qui sera longue à n'en pas douter, commence.
On lira aussi les commentaires de l'ancien préfet d'Aquitaine qui a géré la crise de la "marée noire". On retiendra de ses propos la nécessité, évidente mais qui rencontre de vives résistances, de lieux d'accueil pour les bateaux en difficulté. On se heurte là au fameux NIMG (Not in my garden) c'est-à-dire «Trouvez-en mais ailleurs que chez moi !».
Le préfet a aussi souligné une carence qui est, pour lui, la plus dommageable : l'insuffisance de la connaissance des courants marins. Il est vrai que la courantologie est une science embryonnaire. Ce qui est d'autant plus regrettable qu'on rentabiliserait, à coup sûr, la recherche dans ce domaine dans la mesure où elle pourrait résoudre les problèmes de défense contre la mer qui entraîne des coûts gigantesques.
Parmi les préoccupations moins immédiates, puisqu'il s'agit d'un projet à l'horizon 2020, le contournement autoroutier de l'agglomération bordelaise par l'ouest qui passerait dans le sud du Médoc. On verra, ici, que les avis sont partagés. Les uns estiment qu'en désenclavant le Médoc, il l'irriguerait. Les autres pensent qu'il agresserait et détruirait son caractère de pays sauvegardé.
Qu'en pensez-vous ?
L'équipe du journal se joint à moi pour vous souhaiter d'excellentes fêtes de fin d'année et une très bonne année 2004.

Claude Fouchier

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Naujac-sur-Mer

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous