Sommaire du journal N°60 - Octobre/Novembre 2003

Chers lecteurs,

Selon les dernières estimations du comité départemental du tourisme de la Gironde, 82% des professionnels médocains du tourisme ont trouvé la saison «assez bonne» . Même si la saison 2003 est considérée comme moins bonne que celle de 2002, la canicule a, pour partie, compensé l'effet désastreux du Prestige.
Le mois de septembre a, lui aussi, été très beau au point que Lacanau, par exemple, a surveillé ses plages jusqu'au 22 septembre.
La saison s'allonge de toute évidence. Les week-ends de mai et juin, prolongés par des "ponts" de plus en plus fréquents en raison des RTT, ont incité de nombreux cadres notamment à venir faire un tour sur la côte.
Les élus du littoral ont conscience de cette évolution mais restent encore frileux sur le plan des animations. Car si sur le plan des loisirs "nature", le Médoc, avec ses immenses plages et son réseau de pistes cyclables en forêt, est quasiment imbattable – seule la côte sud des Landes peut lui être comparée –, on ne se préoccupe guère ici de l'animation. Les voisins royannais, de l'autre côté de l'estuaire, ont, eux aussi, compris que la saison pouvait durer six mois. Mais à condition d'investir dans les animations au printemps et à l'arrière-saison de façon à attirer les "RTT" et inviter les résidents secondaires à rejoindre leur lieu de vacances. Dans le Médoc, on reste, sur ce plan-là, à l'ombre de Bordeaux qui propose une animation culturelle de qualité. Nul doute pourtant que la mise sur pied d'un festival, par exemple, en avant-saison ou en en arrière-saison, contribuerait à allonger réellement la saison.

Claude Fouchier

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Naujac-sur-Mer

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous