Sommaire du journal N°48 - Octobre/Novembre 2001

Chers lecteurs,

Les maires du littoral girondin, du Médoc et du bassin d'Arcachon ont décidé de se réunir régulièrement pour tenter de résoudre ensemble des problèmes communs : la sécurité, l'érosion marine, l'environnement...
Sur le plan de la sécurité,
il est bien évident que si la répression de la délinquance estivale est efficace dans une station, celle-ci se déplace dans une station voisine jugée plus "accueillante". Le problème doit donc être abordé par l'ensemble des stations. Notons, à ce propos, que la prévention de cette délinquance estivale est très difficile à mettre en place dans la mesure où elle est "importée", ses auteurs venant le plus souvent d'ailleurs. Il y a malgré tout des mesures de bon sens que les maires peuvent prendre avec l'aide de l'Etat.
Des études sont régulièrement lancées pour lutter contre l'érosion marine. On sait que les défenses contre la mer coûtent une fortune et que, quand, comme à Lacanau-Océan par exemple, on bétonne le front de mer au centre, le sable s'accumule au nord et au sud en des tas gigantesques qu'on ne peut éliminer qu'à coup de millions d'euros. Il faut donc tenter de trouver des solutions plus durables.
Sur le plan général de la protection du littoral, la loi Littoral, qui date de 1986, a eu pour mérite de stopper l'urbanisation des côtes. Mais, en l'absence de décrets, les juges ont fait évoluer la loi dans le sens d'une protection telle que le développement économique des zones littorales est compromis.
Une réflexion est engagée au plan national mais il faudra sans doute des années avant que des règles claires concilient la protection du littoral et le développement économique.

Claude Fouchier

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Chronique juridique

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous