Sommaire du journal N°24 - Octobre/Novembre 1997

Chers lecteurs,
On n'a pas connu, cet été, les débordements inquiétants de l'an dernier. Le renforcement des moyens de police et la présence d'éducateurs sur le terrain a été efficace. Tout ce serait donc bien passé si des bandes locales, venues de la banlieue bordelaise, côté Médoc, n'avaient pas semé la terreur. Pratiquement toutes les nuits, en effet, elles ont parcouru le Médoc, à 200 km/h, dans des rodéos hallucinants d'automobiles volées, enfonçant les commerces à coups de voitures béliers. Et pour finir, tuant, à Listrac le 23 août, un petit garçon qui traversait la route à la tombée de la nuit. Les gendarmes ont pris le mors aux dents et ont arrêté, il y a quelques jours, une bande, au Taillan et à Eysines. Mais il y en a d'autres. Le Médoc n'est pas pour autant le Far West et il est même paradoxal que l'un des endroits les plus paisibles d'Europe soit ainsi traversé par une délinquance aussi violente. Cela s'explique par la présence d'une très grande ville finalement trop proche...

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Vendays-Montalivet

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous