Sommaire du journal N°23 - Août/Septembre 1997

Chers lecteurs,
Autant on peut saluer les efforts remarquables accomplis par les élus médocains dans l'équipement en pistes cyclables, autant on peut regretter que ceux-ci ne prennent pas encore suffisamment en compte la dimension culturelle des loisirs. Les Médocains permanents, "secondaires" ou "temporaires" méritent, quand même, d'autres divertissements que les bals disco ou autres "karaokés". Il y a bien des efforts, ici ou là, mais ils sont bien souvent dus à la volonté de quelques bénévoles aidés trop parcimonieusement par les collectivités. C'est, par exemple, à l'initiative privée que l'on doit les fêtes du cheval, à Saint-Vivien. Souhaitons qu'elles ne fassent pas perdre d'argent à son organisateur. Il y a, dans la presqu'île, d'autres passionnés, particuliers ou associations, qui sont prêts à organiser des spectacles originaux, des concerts, des rencontres, des colloques, des expositions... Il leur manque l'appui financier des collectivités qui doivent comprendre que le temps des loisirs peut-être aussi celui de la culture.

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
5 € N°144
Juin/Juillet/Août 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous