Sommaire du journal N°143 - Mars/Avril/Mai 2018

Chers lecteurs,

Il a fallu des années d’incertitude avant que le projet de parc photovoltaïque à Hourtin sur une zone de 70 hectares voit le jour. De recours en recours, l’association Vive la Forêt avait réussi à décourager, au grand dam de la commune, le groupe RES qui avait lancé le projet en 2010. Mais la cour administrative d’appel confirmait l’an dernier le jugement du tribunal administratif de Bordeaux qui avait débouté l’association. La construction du parc, reprise par le groupe allemand BayWa r.e. pouvait alors commencer. Elle est aujourd’hui terminée et l’inauguration officielle aura lieu fin mai. Le maire, Jean-Marc Signoret l’a confirmé : la location des parcelles communales à la centrale de production d’énergie solaire rapportera plus de 110 000 euros par an à la commune (lire page 17).

De quoi mettre du baume au cœur du maire de Naujac-sur-Mer, Jean-Bernard Dufour, qui relance son projet de parc photovoltaïque, beaucoup plus modeste puisqu’il ne couvre que 5,3 hectares sur l’ancien centre de stockage de produits non dangereux à la Pouyère. L’enquête publique est en cours.

Un double espoir pour les copropriétaires du Signal à Soulac. On sait qu’ils sont allés jusqu’au Conseil d’Etat pour pouvoir bénéficier du fonds Barnier qui permet d’indemniser les copropriétaires en cas de risque naturel majeur. Le Conseil d’Etat a demandé son avis au Conseil constitutionnel (lire page 21). D’autre part, les sénateurs socialistes girondins ont déposé un projet de loi permettant de les indemniser à hauteur de 75 %.

Claude Fouchier

Médoc

Vins

Lacanau

Carcans-Maubuisson

Hourtin

Vendays-Montalivet

Grayan-et-l'Hôpital

Soulac-sur-Mer

Le Verdon-sur-Mer

Loisirs

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°141
Septembre/Octobre/Novembre 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous