Sommaire du journal N°130 - Juin/Juillet 2015

Chers lecteurs,

Le développement durable, on ne parle que de cela. Il y a même un ministère dédié : ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Et pourtant ce sont des associations «écologistes» qui ont fait annuler devant le tribunal administratif de Bordeaux la réalisation d’un parc photovoltaïque de 50 hectares à Naujac-sur-Mer, pourtant autorisé par la préfecture avec l’assentiment du ministère. Il est vrai que devant l’accumulation exponentielle de lois, décrets et circulaires pondus par nos énarques, qui se contredisent parfois, il suffit d’un bon avocat pour faire annuler n’importe quel projet et n’importe quelle décision par la juridiction administrative. Au mépris parfois du bon sens. Car quoi de plus écologique qu’une énergie fournie par le soleil qui n’entraîne aucune pollution. Sinon de raser moins d’une centaine d’hectares sur quelques centaines de milliers d’une forêt d’exploitation. On comprend l’irritation, pour ne pas dire plus, du maire de Naujac, Bernard Dufourd, qui va faire appel et qui compte maintenant sur son projet d’éoliennes. Mais celles-ci vont dépasser la cîme des arbres. Cela ne va pas plaire à tout le monde…

Claude Fouchier

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
5 € N°139
Mars/Avril/Mai 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous