Soulac-sur-Mer - N°96 - Octobre/Novembre 2009

Soulac 1900 aura bien lieu en juin 2010

Devant la désaffection annoncée de certains partenaires financiers, l'association Label Soulac, organisatrice de la manifestation emblématique Soulac 1900, a tiré la sonnette d'alarme.Finalement, la fête aura bel et bien lieu et sera placée sous le signe du sport.

soulac1900.jpgEn 2003, un groupe de Soulacais, passionnés par l’histoire de leur commune, décide de créer l’association Label Soulac. Son objectif est l’organisation d’une manifestation mettant en scène l’histoire et le patrimoine communal et ce avant la saison estivale. C’est ainsi que Soulac 1900 voit le jour les 5 et 6 juin 2004 sur le thème de la Belle Epoque. Le point d’orgue des animations est la présence du train à vapeur qui part de la gare de Bordeaux Saint-Jean via celle de Soulac. Dès la première édition, ce train à vapeur s’impose comme une composante essentielle de la manifestation. Plus qu’une animation, il devient le symbole de la fête. Parallèlement, les activités se succèdent tout au long de ces deux journées : projections de films, spectacles de rues, bal musette, sculptures sur sable, défilé de vélos fleuris, courses de garçons de café… L’originalité réside également dans le fait que les nombreux bénévoles – l'association compte aujourd'hui plus de 300 adhérents – sont habillés dans des costumes d'époque confectionnés, pour la plupart, par les couturières de l’association. Au lendemain de cette manifestation, les commentaires sont enthousiastes à l’instar de ceux de Xavier Pintat, le maire : «Nous cherchions depuis des années une manifestation phare, un rendez-vous incontournable capable de lancer la saison touristique. Nous l’avons trouvé avec cette belle fête.» Et en effet le succès est au rendez-vous. Dès l’année suivante, les commerçants soulacais et la population en général jouent aussi le jeu en décorant les vitrines et en adoptant les costumes Belle Epoque. La fête est rapidement devenue incontournable et attendue par le public. Chaque année, les bénévoles planchent sur un thème bien précis. Après la Belle Epoque, il y a eu, notamment, le vélo, le cirque et la fête foraine, les métiers d’antan ou bien encore les grandes inventions. Cette année, la préparation de la fête, qui se tiendra comme traditionnellement le premier week-end de juin, a été perturbée par des considérations financières. En fait, jusqu’à la mi-septembre, l'organisation même de cette fête était remise en cause. «En reprenant notre bâton de pèlerin pour trouver les subventions, explique Manuela Lieuteau Sanchez, présidente de l’association, nous nous sommes rapidement aperçus que le compte n’y serait pas. Nous avons voulu tirer la sonnette d’alarme en disant à nos partenaires privés et institutionnels que s’ils voulaient maintenir cette manifestation avec son niveau actuel il fallait nous aider.» Pas question pour l’association de faire du catastrophisme ou une quelconque pression mais juste la volonté de dire clairement les choses. «Pour nous, il est difficile de baisser la voilure. Notre budget 2009 de 126 000 € avait déjà été revu à la baisse. Pour nous, faire aussi bien avec moins de moyens, ce n'est pas possible, nous ne sommes pas des magiciens. De plus, il est difficile d’offrir moins d'animations à un public qui s’attend à du spectaculaire. Pas question de faire une fête au rabais. Et puis certaines dépenses sont indispensables. La présence du petit train, par exemple, l’âme de cette fête, nous coûte déjà près de 20 000 €.» Pour la présidente, la désaffection de certains sponsors n’est pas consécutive à une baisse de qualité de la fête. «C’est bien la conjoncture actuelle qui fait que tout le monde est plus prudent dans ses investissements et ses soutiens.» A noter que les subventions publiques représentent environ 30% du budget, les aides des partenaires privés sont également de l’ordre de 35%, le reste du budget étant couvert par les cotisations des adhérents, la billetterie…
Après plusieurs semaines d’atermoiements et de discussions, notamment avec la municipalité, soutien des premiers jours, l’équipe dirigeante de Label Soulac a décidé, fin septembre, de poursuivre la belle aventure et de se mettre rapidement au travail pour organiser l'édition 2010 sur le thème du sport à la Belle Epoque. «Il reste tout de même certaines interrogations concernant la programmation de ces deux journées.»
Commentaires des internautes
lheraud - le 09/04/2010 à 18:35
bravo!!ça aurait été domage de tout arreter,à qu'elle date precise
aura lieu l'edition 2010 de la belle epoque
THOMAS - le 09/05/2010 à 10:21
j'adord cette époque .vous éte tous formidables que sa continu merci a tous
billault - le 15/05/2010 à 09:15
oui cela fait 2 ans que nous sommes dans la region et on attend chaque annee cette fete, original, festive, dans une petite ville agreable, continuer et nous serons au rendez vous !
weber - le 15/05/2010 à 23:21
ceci est formidable de revivre les annees 1900 bravo a tous les organisateurs pour ces 2 jours a l'annee prochaine
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous