Le Verdon-sur-Mer - N°99 - Avril/Mai 2010

Quai des vins, contre vents et marées

Malgré un budget en baisse et des inquiétudes quant à la participation des professionnels du nautisme, le salon de la plaisance et du vin aura bien lieu du 30 avril au 2 mai.

med99-18ar.jpgJean-Marie Andreux ne le cache pas. «C’est une année un peu difficile.» Le président de l’association Quai des vins assure que la manifestation aura bien lieu du 30 avril au 2 mai. Mais le salon de la plaisance et du vin se voit contraint de réduire la voilure. La cinquième édition n’a en effet pas obtenu autant de subventions qu’espérées. «Cette année, le Conseil des vins du Médoc a préféré investir dans le Tour de France [qui fait étape à Pauillac le 24 juillet prochain, ndlr]. Quant à nos autres partenaires habituels, ils ont revu leur participation à la baisse. En période de crise, le budget communication est souvent le premier à être sacrifié...» C’est donc exclusivement avec deux bénévoles, Julie Emmanuel et Laurence Hérault, que le régisseur travaille à la préparation de l’évènement.
Autre motif d’inquiétude : l’inconnue concernant la participation des professionnels du nautisme. «Nous voulions développer une présence plus massive des bateaux, mais nous sommes inquiets quant à la présence des partenaires et exposants charentais qui ont subi de lourds dégâts lors de la tempête Xynthia.» Par solidarité, les professionnels du Port des Minimes, qui viendront malgré tout, devraient se voir offrir des emplacements gratuits. Par ailleurs, l’argent récolté lors de la loterie organisée d’ordinaire au bénéfice de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) sera reversé à une association caritative venant en aide aux sinistrés de la tempête. «Nous voulons donner un coup de main aux Charentais car il s’est développé une véritable synergie entre les deux rives de l’estuaire depuis l’histoire du terminal méthanier. Notre destinée est un peu commune.»
Les amateurs de vins, pour leur part, n’ont pas d’inquiétude à avoir : plus de 80 % des vignerons et des négociants présents l’année dernière ont déjà réservé leurs emplacements.

Photo : Delphine Trentacosta - Port Médoc



Blague belge


L’année dernière, durant le salon Quai des vins, un concours du meilleur vin était organisé. Le sommelier François Damiens en était le juge unique. Peut-être ce nom ne vous dit-il rien. Il s’agit pourtant de l’un des plus grands spécialistes en matière de... caméra cachée. Acteur et comique belge, il s’est fait connaître grâce à son personnage de François l’embrouille dont les frasques étaient diffusées sur la chaîne belge RTL-TVI. Mais depuis 2005, on l’a vu dans plusieurs films au cinéma (OSS 117, Taxi 4, Le Petit Nicolas...). Au cours de la quatrième édition de Quai des vins, il s’est fait passer pour le champion de Belgique des sommeliers et a piégé une dizaine de viticulteurs. «C’est lui qui est venu vers nous, raconte Jean-Marie Andreux, président de l’association Quai des vins. Il était de passage à Bordeaux et a entendu parler de notre manifestation qui lui a donné l’idée d’une caméra cachée.» Déjà diffusées sur Canal +, les images de ces scènes parfois hilarantes passeront en boucle à Port-Médoc entre le 30 avril et le 2 mai.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
5 € N°144
Juin/Juillet/Août 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous