Livres - N°116 - Février/Mars 2013

Livres / DVD

 

Histoire de la Gironde, Charles Daney, éd. Cairn, 240 pages, 25 €

Fruit de la Révolution comme tous les départements français, la Gironde s’est constituée autour de Bordeaux, alors en pleine expansion. Bazas lui a été raccordé, le pays de Born en a été détaché. En deux siècles, ce département, découpé dans la province Aquitaine dont il a gardé la capitale, a vécu bien des transformations physiques, économiques et humaines au gré des blocus et des espérances, des crises et des renouveaux. Les landes ont été boisées et, si le port connaît un désamour, le rivage est devenu une des grandes destinations estivales. Les vignes, malgré le phylloxéra, se sont épanouies et le classement des vins fait de la Gironde un des départements – si ce n’est le département – le plus choyé des milieux viticoles. Les campagnes se sont vidées mais Bordeaux a su garder le rôle qui lui a été dévolu de métropole fédératrice. Historien local, Charles Daney, dans cette nouvelle édition augmentée, retrace l’histoire du département de 1789 à nos jours.

 

Le Prince Noir et sa légende, Antoine Lebègue, éd. Sud Ouest, 217 pages, 19 €

Le Prince Noir est l’un des personnages centraux de l’histoire de la France et de l’Angleterre au xive siècle. Il a joué un rôle décisif dans la guerre de Cent Ans, notamment lors des batailles de Crécy, Calais, Poitiers et Nájera. Son règne en Aquitaine, en tant que prince, a marqué l’apogée politique de Bordeaux et de sa région au Moyen Age. Cet ouvrage, abordant le sujet avec le triple point de vue français, anglais et aquitain, tient compte des interprétations les plus actuelles et propose une relecture de certains évènements ou sujets importants. Le livre montre aussi l’étonnante modernité des gens du xive siècle et met en lumière des aspects étonnants de cette période de l’Histoire, comme le rôle de l’Eglise, véritable ONU de l’époque, ou de la finance dans les relations internationales. 

 

Quelques mois à l’Amélie, Jean-Claude Denis, éd. Dupuis, 72 pages, 16,50 €

Parue pour la première fois en 2008, cette bande dessinée, dont l’intrigue se déroule à Soulac, vient d’être rééditée. Signée par le président du Festival de la BD d’Angoulême 2013, Jean-Claude Denis, elle raconte l’histoire de Aloys Clark, un écrivain en rupture d’inspiration, qui décide de sillonner la France, de bibliothèque en centre culturel, pour parler littérature. En rupture d’amour et de bonheur, hanté par la mort de son père, l’homme cède à la dépression. Jusqu’au jour où il exhume un livre d’un rayonnage poussiéreux, le livre d’un autre. Ce récit, en apparence autobiographique, respire la joie de vivre. Et décide Aloys à suivre les traces de son auteur.

 

Bordeaux à vélo, John Hirvois, éd. Passiflore, 80 pages, 12 €

Graphiste passionné de deux-roues (non motorisés), John Hirvois emmène le lecteur pour une balade à vélo dans Bordeaux à travers ce carnet de route. Il y propose deux itinéraires pour partir à la rencontre des monuments, quartiers, sites et jardins qui témoignent de la richesse de cette ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Des vestiges gallo-romains en passant par les rues pavées jusqu’aux bords de la Garonne nouvellement aménagés, du pont de pierre napoléonien au pont Bacalan-Bastide à peine terminé, l’auteur fait partager ses coups de cœur et découvrir des lieux inédits : marchés alimentaires ou de brocanteurs, terrasses de café sur des places ombragées… A noter que dans la même collection, il propose également Paris, Berlin et Rome à vélo. Les ouvrages sont également disponibles en anglais.

 

Médoc sur ordonnance, Jean-Pierre Alaux, Noël Balen, éd. Fayard, 220 pages, 17 €

A quelques pas de Fort-Médoc, non loin des berges de la Gironde, le cadavre non identifié d’une femme est découvert au matin, un tire-bouchon planté dans la nuque. Alors qu’il s’apprêtait à passer un été paisible dans sa maison ombragée de Grangebelle, Benjamin Cooker se retrouve plongé dans une histoire sordide où, bien malgré lui, ses talents d’œnologue sont mis à contribution. Dans la touffeur de l’été girondin, accompagné de son assistant Virgile Lanssien et de sa responsable de laboratoire Alexandrine de la Palussière, il va mener une enquête qui le conduira à fréquenter d’étranges personnages : un patron de presse hâbleur et arrogant, une galeriste parisienne férue d’ésotérisme, un universitaire complexé qui rase les murs, un marabout africain réfugié dans les ruelles bordelaises du quartier Saint-Michel, une vieille fille aigrie au destin contrarié… Que se cache-t-il à la clinique des Engoulevents, un établissement spécialisé dans la désintoxication alcoolique que dirige le Dr René Charleville, médecin affairiste et un brin cynique ? Si le vin peut être bon pour la santé, il commet parfois de sérieux dégâts quand on le consomme sans modération.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
6 € N°137
Septembre/Octobre/Novembre 2016

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous