Carcans-Maubuisson - N°140 - Juin/Juillet/Août 2017

Coup de chaud sur les plages

Lors du long week-end de l’Ascension, les baignades à l’océan ont bien failli tourner au drame. Avec une météo estivale (plus de 30 °C au thermomètre), il y avait foule sur les plages médocaines, mais seules les communes de Lacanau et Vendays-Montalivet avaient mis en place une surveillance de la baignade. Vendredi 26 mai à Carcans-Plage, avec une mer dangereuse, de nombreux baigneurs se sont trouvés en difficulté et plusieurs ont été emportés par des courants de baïne. «Nous avons eu la chance de passer à côté de graves accidents grâce à la présence de sauveteurs qui suivaient ce jour-là un stage de jet-ski, explique avec émotion le maire Patrick Meiffren, et grâce aux surfeurs locaux qui connaissent bien les dangers de l’océan et ont œuvré de façon significative pour secourir des baigneurs.» La situation était telle que les hélicoptères de la Sécurité civile et de la gendarmerie ont été engagés sur la zone et qu’à 16 heures, sur ordre du sous-préfet, les gendarmes ont hissé le drapeau rouge et fait sortir tout le monde de l’eau. Le maire, alors présent, faisait aussi poser en urgence des barrières et des panneaux «Baignade interdite» à l’entrée de la plage. 

La plupart des élus du littoral girondin tirent depuis longtemps la sonnette d’alarme sur la sécurité des baignades hors-saison et espèrent une réflexion sur le sujet avec l’Etat et les autres collectivités. «Nous ne sommes pas à l’abri de ces week-ends d’avant ou après-saison avec une météo très favorable, souligne le maire de Carcans, mais économiquement, le coût d’une surveillance élargie n’est pas supportable pour nos budgets communaux.» A titre d’exemple, l’ex-communauté de communes des Lacs médocains consacrait chaque année 1 million d’euros à la surveillance des plages.

A Carcans, la surveillance des baignades a démarré en juin, les week-ends et jours fériés. Elle sera quotidienne du 1er juillet au 31 août, avec 4 CRS et 13 sauveteurs civils à Carcans-plage (deux zones du 8 juillet au 3 septembre), 8 sauveteurs civils à Maubuisson et 6 à Bombannes.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous