Le Verdon-sur-Mer - N°141 - Septembre/Octobre/Novembre 2017

Au chevet de la pointe de Grave...

Depuis plusieurs années maintenant le dossier de l’aménagement de la pointe de Grave est ouvert sur divers bureaux… Ainsi la municipalité, le port autonome de Bordeaux, l’armée, la communauté de communes Médoc Atlantique, le Département… sont concernés par le chantier de mise en valeur du site. «Si ce dossier avance si doucement c’est justement parce qu’il y a une multitude d’organismes concernés. Mais cela va changer car le Conservatoire du littoral est maintenant gestionnaire d’un certain nombre de terrains et il est aujourd’hui chargé de la maîtrise d’ouvrage pour le projet d’aménagement du site», explique Jacques Bidalun, le maire.

Ce projet global d’aménagement devra traiter les problèmes de stationnement qui subsistent «à la pointe de la pointe du Médoc», mais aussi ceux liés à la circulation. «Il va falloir se pencher sur la mise en valeur du patrimoine historique mais également du patrimoine environnemental.»

Avant qu’un projet global d’aménagement ne soit présenté, divers petits travaux vont pouvoir commencer. «Certains chantiers ne demandent pas de gros investissements financiers tels que, par exemple, la réfection d’un parking derrière le chalet de l’office de tourisme de la pointe de Grave. On peut aussi imaginer que l’ancienne gare SNCF achetée par la CdC à la commune puisse être transformée en office de tourisme et ainsi accueillir le public dans des locaux plus adaptés que ce chalet. Des travaux d’aménagements du musée du phare de Grave sont aussi envisagés. Ces chantiers sont bien avancés.»

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous